Bas

L’Historique

La Société de Tir du Creusot
fut créée le 10 novembre 1879 par Monsieur LARCHER

Recommander cette page

LA SOCIETE DE TIR DU CREUSOT fut créée le 10 novembre 1879 par Monsieur LARCHER.

A cette époque, elle était constituée de 71 membres et la cotisation s’élevait à 10 francs.

Les installations étaient disposées au stand de la Charmille du Bal Champêtre ; elles comprenaient deux cibles à 200 mètres, deux cibles à 150 mètres, deux cibles à 100 mètres, une cible à 10 mètres et un sanglier mobile à 40 mètres.

Société de Tir du Creusot registre de 1901
04 STC Tir Le Creusot registre de 1906

Nous retrouvons sur le registre de 1901 que cette Société disposait d’un stand de tir à Montporcher et d’un stand de tir au Morambeau et qu’elle organisait des concours dans les deux stands. Ce qui peut laisser supposer que le stand de la Charmille du Bal Champêtre aurait pu se trouver à Montporcher, lieu où des tirs étaient encore répertoriés fin 1904.

Dans l’enquête menée avec le football, le lieu du stand de tir est bien à la Charmille. Sur un registre, le 30 mai 1901, le trésorier de l’époque enregistrait à la plume 255 sociétaires ; le 1er juin, il remettait ça pour une suite jusqu’au 339ème et il a continué jusqu’au 12 août pour totaliser près de 900 sociétaires à qui le club remettait un livret et un insigne. Le 27 avril 1902, il y avait déjà 600 adhésions.

La cotisation de chaque membre enregistré était de 2 francs, ce qui correspondrait à environ 6,10 €, actuels. Cette faible cotisation expliquerait en partie le nombre important d’adhérents et même l’aide de l’Etat et des usines SCHNEIDER.
On retrouve aussi sur un registre du club que la société de tir aidait à l’achat d’un drapeau les sociétés du Creusot qui se créaient, comme l’Escrime en 1901 et la Nautique en 1902.

La Société de tir versait aussi en 1901, 350 F de cotisation à l’Union des Sociétés Sportives et Musicales du Creusot. La première subvention répertoriée est de 300 francs par la ville du Creusot en 1903, soit environ 6000 F actuels, ou 914.69 Euros.
Les fonds actuels sont affectés :

  • à l’achat des munitions complémentaires et des cibles ;
  • à l’entretien du matériel ;
  • au paiement des frais de location ;
  • au règlement des diverses cotisations et primes ;
  • à la rémunération des marqueurs

STC affiche concours de tir Le Creusot 1936En 1909, le Comité était présidé par M. C. BONNET, chef du Service de Sécurité de l’Usine. MM. J-B. GOUJON et Jean FLETY étaient directeurs de tir. Le stand du Morambeau disposait à cette époque de 4 cibles à 200 mètres, 4 à 100 mètres et 4 à 75 mètres.
Il fut en partie détruit pendant la première guerre mondiale par les troupes de passage qui l’utilisèrent. Le stand fut rouvert au public le 8 mai 1920, après avoir été doté d’un nouvel aménagement. Toutefois, l’installation du tir au sanglier n’a été réalisée qu’en 1925 et la fosse de tir à 50 mètres, qu’en 1929. En 1933, le stand disposait :

  • d’une fosse de 8 cibles à 200 mètres ;
  • d’une fosse de 4 cibles à 50 mètres ;
  • de 4 cibles mobiles à 20 mètres ;
  • de 4 cibles mobiles à 10 mètres avec rameneur (toutes avec "pas de cible" couvert) ;
  • d’un tir au sanglier ;
  • d’un tir au pigeon d’argile ;
  • et d’un tir d’exercice pour le B.P.M.E.

Le stand est mis à la disposition des brigades de Gendarmerie et des groupements d’officiers et de sous-officiers de réserve de la région. Il faut aussi reconnaître qu’à l’époque, nos aïeuls devaient être moins stressés que nous, car malgré un registre établi en 1901, les statuts relatifs à la loi du 1er juillet 1901 ne furent déposés que le 4 mars 1909 et l’agrément du ministère de la guerre le 8 mars 1910 sous le N° S AG 3809 malgré des tirs militaires effectués en 1901. Ce retard était certainement dû aussi à ce que M. SCHNEIDER, Député de Saône et Loire, n’ait pas voté cette loi et que certaines personnes ont fait du zèle.

STC Le Creusot 1965
STC Le Creusot 1965
Le Comité de la Société de Tir du Creusot MM BAGNARD, DUROT, CHEVALIER, MATHIEU

Apparemment, la société mise en sommeil pendant la guerre de 14, a repris son activité en 1921 avec une subvention du gouvernement de 5670 francs : soit environ 34000 F de nos francs actuels ou 5183,26 euros. La même chose s’est reproduite pendant la dernière guerre avec un arrêt en janvier 39 et une réouverture du stand du Morambeau le 1er juillet 1950 avec une somme de 100 000 francs soit environ 14000 F de nos francs actuels ou 2134,28 euros. Cette somme fut remise par les établissements Schneider et Cie au Président M. SEVELINGES le 23 mai 1950.
Le stand du Morambeau servait aussi aux essais de perforation des tôles blindées fabriquées à l’usine et était entretenu par le personnel du Service Auxiliaire. Il faut dire aussi que la majorité des responsables était des cadres ou des employés de chez SCHNEIDER.

STC Alexis WEBER
STC Alexis WEBER

Des championnats et concours étaient disputés fréquemment dans les stands de la Société de Tir du Creusot et dans les nombreuses autres sociétés du département aussi anciennes. Les MEREAU, PAILLARD, BOUDOT, FLETY, MINARD, GOUJON, PERE, SEVELINGES, MANGEMATIN, VAUSSANVIN, GALESTE, MATHIEU, DUPART, CHOPARD, COMTE DE GANAY, DE SEILLIGNY, VICOMTE DE MAZIN, PERRUSSON, CAMU, et bien d’autres ont marqué leur temps et remporté des challenges avant les deux guerres.
Et dès la reprise de 1950 à 1965, encore quelques anciens, les VAUSSANVIN, GALESTE, GAUTHERON, DUPART, MEREAU, PONCET, BROCHOT, BAGNARD André, BERTHIER, DUVERNE, RAVIOT, MATHIEU, fille et fils, LEGER, PICARD, et bien d’autres, ont fait connaître la Société de Tir du Creusot dans la Bourgogne.

Les tirs se sont déroulés tranquillement jusqu’en 1973 dans le site agréable du stand du Morambeau, qui faisait bien des envieux au niveau des promoteurs. La Société de Tir fut délogée par la commune du Breuil qui acheta le bois du Morambeau à Schneider et Cie et qui aménagea le bâtiment du stand de tir en salle des fêtes et le bois en parc loisirs. Il y reste d’ailleurs de nombreux vestiges des installations : des éléments du tir à 12 mètres dans le jeu de quilles, (rameneurs). La fosse de tir à 200 mètres où se trouvaient les paletteurs n’est pas complètement comblée avec encore des parties de cibles à guillotine. Sur la droite du jeu de quilles, il reste aussi des vestiges d’installations d’une ciblerie de sanglier courant à 40 mètres. Vers la fin de 1973, la Société de tir du Creusot n’eut plus de stand ; de 100 licenciés, son effectif chuta à 12 mordus qui allèrent tirer un peu partout, mais toujours en respectant la sécurité de tous.

STC pas de tir Le Creusot 1984
Société de Tir du Creusot

En 1977, la Municipalité sous l’impulsion de Camille DUFOUR, installa un double « garage Nomblot » au Gros Chaillot pour permettre aux tireurs de pratiquer le tir sportif au moins à l’abri de la pluie. Le nombre de licenciés remonta et vers la fin de 1980, le stand attendu pendant sept ans par les tireurs creusotins fut construit au Gros Chaillot, rue des Pyrénées. Une partie des installations fut terminée en 1984, pour permettre une compétition Nationale de tir UFOLEP. Depuis, beaucoup de licenciés se sont investis : la ville fournissait les matériaux et le club installait, le gros œuvre étant assuré par la commune.

La Société de tir du Creusot est toujours restée active même après son expropriation du Morambeau. Ses résultats ont continué, avec les quelques tireurs restants et de nouveaux en 1977. On retrouva dans les rangs des compétiteurs, les VERMEIREN Camille et Guy, BAGNARD André, Philippe, Jean François et Florence, BERTHIER F, DUFOUR J M, GATEAU P, VERON R BOURRE P, et après 1984 un grand nombre de tireurs dont le formidable Michel CARRE qui fut plusieurs fois finaliste aux Championnats de France, et des jeunes assidus et qualifiés.

Olivier FONTAINE a marqué son passage, Nathalie CHARLEUX également, ainsi que MERLIAUD, CONTANT, MARCHESANO père et fils : la liste serait très longue pour arriver à nos jours. Ce qu’il faut retenir, c’est que plus de 1200 tireurs sont passés au club depuis 1950, et que certains d’entre eux ont remporté des podiums jusqu’en National.

Depuis 1984, le nombre de licenciés n’a cessé de progresser avec un pic de 220 en 1998. Le nombre moyen se situe entre 180 et 195. Ceci grâce à des installations nouvelles réalisées en partie par des bénévoles du club et de son président André BAGNARD, avec des financements du Conseil Général, de la Ville du Creusot et de la Société de Tir du Creusot.

Une progression également due en partie en raison des horaires d’ouverture importants du club.

STC pas de Tir Le Creusot
STC pas de Tir Le Creusot
08 STC photo Tir Le Creusot

Les présidents que l’on peut retrouver cités sur les registres sont MM. MANGEMATIN Claude, SEVELINGES, DUCROT, CHEVALIER Joseph, BROCHOT Marcel, VERMEIREN Camille et depuis 1984, BAGNARD André.

Ces dates sont à retenir, mais de mémoire ou d’écrits, nous n’avons pas connaissance d’une célébration d’anniversaire à la Société de Tir du Creusot.
Il fallait donc ne pas laisser passer la fin de siècle.

Le comité directeur, avec l’accord de l’assemblée générale de septembre 1999, a décidé de marquer le coup et de fêter les 120 ans de sa création et les 90 ans du dépôt des statuts.

Cela fut fait en novembre 1999, en associant à ces anniversaires, une remise de récompense aux plus anciens sociétaires, chose qui était de mémoire totalement inconnue et qui est maintenant reconduite tous les ans au profil de ceux qui ont plus de vingt années d’ancienneté au club.

La Société de Tir du Creusot a donc, à l’occasion de ces anniversaires, honoré 6 anciens ayant de 25 à 52 ans de licence au club sans interruption. Marcel BROCHOT 52 années, André BAGNARD 36 années, François BERTHIER 31 années, Louis DUVERNE 30 années, Christian PILLOT pour 26 années, Paul PARDON pour 25 années.

Les dernières nouvelles
Lettre d'info

Météo Le Creusot
Nuageux
2°C
ressentie  : 
2°C

Nuageux
Vent :  3 km/h - ouest sud-ouest
Humidité :  87%
Pression :  981 mbar

 Prévision sur 7 jours 

Mardi  12 décembre
Soleil et nuages épars
Soleil et nuages épars
 3°C
N/D
Mercredi  13 décembre
Averses
Averses
 5°C
5°C
Jeudi  14 décembre
Averses
Averses
 7°C
3°C
Vendredi  15 décembre
Averses
Averses
 5°C
1°C
Samedi  16 décembre
Pluie et neige mélée
Pluie et neige mélée
 3°C
-1°C
Dimanche  17 décembre
Soleil et nuages épars
Soleil et nuages épars
 2°C
N/D
Lundi  18 décembre
Nuageux
Nuageux
 3°C
1°C
Maj 12 décembre 2017 à 08h00min
Longitude : 4°
Latitude : 47°
Mots-clés
Partenaires
Sur la toile