Bas

Les arbalétriers creusotins sont redoutés en France

Club de tir du creusotin
Le Journal de Saône et Loire
lundi 23 juillet 2007

Recommander cette page

LeJSL logo 2007

L’arbalète est une arme de jet, inventée par les chinois et désormais utilisée comme arme dans les sociétés de tir. Au Creusot, cette discipline est devenue génératrice de médailles.

Contrairement à l’arc, le tir à l’arbalète n’est pas pour l’instant un sport olympique. Cependant des performances tout à fait exceptionnelles ont été réalisées lors des récents championnats de France qui se sont tenus à Compiègne du 5 au 8 juillet. La délégation locale s’est couverte à cette occasion de lauriers.

Un championnat de France se déroule en deux matches, le premier a lieu indoor sur 18 mètres en 600 points dans un laps de temps d’à peu près deux heures, les concurrents tirant vingt volées de trois flèches en deux minutes. Le second match se dispute en extérieur sur 1800 points soit deux journées à 900 points (pour les spécialistes 2xIR 900). Cette manche-là est particulièrement délicate et éprouvante car il faut tenir compte de la météo. Soleil, pluie et vent créent des conditions spécifiques. Ils jouent les troubles fêtes et changent parfois complètement les paramètres du tir. Il est très éprouvant de subir une pluie battante où un vent violent pendant plusieurs heures. D’autre part, contrairement à d’autres disciplines du tir, les compétiteurs doivent récupérer leurs flèches.

Cette seconde rencontre se déroule elle-même sur deux jours. Le premier match IR 900 se compose de trois séries de dix volées de trois flèches en trois minutes à 65, 50, et 35 mètres. Cette échéance compte pour le classement général à IR 1800 et pour le classement des équipes. Lors de la deuxième journée, sont également tirées dix volées de trois flèches en trois minutes aux mêmes distances et compte outre pour le classement général IR 1800, pour le classement à chaque distance en individuel.
Si le match indoor, vif et rapide, est à l’abri des éléments météorologiques, l’IR1800 se vit comme un véritable marathon où les compétiteurs les mieux préparés et plus solides moralement s’imposent. Le match dure deux journées entières et aligne environ 90 concurrents. Les arcs sont bandés plus de 100 fois par jour pendant trois journées, et ont une puissance de 43 kg. C’est dire la force musculaire développée par les arbalétriers.

Les champions creusotins ont fait feu de toutes flèches lors de ces championnats et ont porté haut la renommée de leur fief. L’équipe vétérans composée d’André Bagnard, Antonio Marchiesano et André Parize, accède par deux fois à la plus haute marche du podium.
Dans les disciplines 18 Ml et IR900, les seniors Philippe Bagnard, Jean-Paul Coussot et Henri Desbordes remportent le bronze en IR 900.

A ce palmarès déjà élogieux, s’ajoutent deux titres de vice-champions de France individuels : ceux de Philippe Bagnard et André Parize en catégorie vétérans à 50 m. Et pour que la fête soit encore plus belle Philippe et André ajoutent chacun un accessit de bronze en 50 et 35 m dans l’escarcelle creusotine. Excusez du peu.

Un résultat encore plus méritoire si l’on sait que Virgilio Chioffi et Antonio Marchesano, brifés pour l’occasion par leurs camardes de club disputaient là leur premier championnat de France.
Marie-Hélène Marpaud


Jean-Paul Coussot, un Creusotin en équipe de France
Jean-Paul Coussot semble un peu déçu de son championnat de France. Une contre performance toute relative, et si l’on considère l’ensemble du palmarès du tireur lors de la saison passée on ne peut être qu’admiratif. C’est Philippe Bagnard qui a amené Jean-Paul, fin carabinier, au maniement de l’arbalète en 2001.
Après un entraînement sérieux durant deux ans, le creusotin a franchi les portes de l’équipe de France et a participé avec elle à deux sorties internationales. D’abord à Hennigerlho en Allemagne, puis à Ivanicgrad en Croatie où il s’est aligné aux épreuves de la coupe d’Europe.
Il termine 4e au classement général et réalise sa meilleure performance à 50 mètres (295/300). « Stages et compétitions confondues je consacre environ trois semaines par an à l’équipe de France » note Jean-Paul Coussot.
Au vu de ses performances, il n’est pas à la recherche du temps perdu.

lundi 23 juillet 2007 - Creusot © Copyright Le Journal de Saône et Loire

Les dernières nouvelles
Lettre d'info

Météo Le Creusot
5°C
ressentie
5°C

N/D
Vent :  4 km/h - sud-ouest
Humidité :  61%
Pression :  994.6 mbar ↑

 Prévision sur 7 jours 

Jeudi  18 janvier
Averses
12
8°C
2°C
Vendredi  19 janvier
Averses
11
5°C
1°C
Samedi  20 janvier
Pluie et neige mélée
5
3°C
2°C
Dimanche  21 janvier
Pluie et neige mélée
5
6°C
6°C
Lundi  22 janvier
Averses
11
10°C
7°C
Mardi  23 janvier
Orage épars
39
10°C
5°C
Mercredi  24 janvier
Soleil et nuages épars
30
11°C
5°C
Maj  17 janvier 2018 à 19h00min
Latitude: 46.81° Longitude: 4.43°
Mots-clés
Partenaires
Sur la toile